Balade en Lofoten

Balade en Lofoten.

Au large des côtes de Bodø, un archipel du bout du monde…Pics acérés transperçant l’Océan, petites maisons de pêcheurs colorées accrochées à leurs flancs, petits chalutiers et gigantesques séchoirs à morue…la mer à la montagne ou la montagne au bord de la mer. Des baies abritées, des pâturages pour les moutons, des pittoresques villages, des plages de sable blanc, des lacs en altitude, des cascades qui dégoulinent… C’est dans cet univers de lumières, de couleurs et de parfums que nous allons évoluer pendant notre séjour.

Trois avions plus loin (Toulouse-Paris, Paris-Oslo, Oslo-Bodo) nous y sommes.

19h30. Le groupe au  grand complet (13 randonneurs plus Fabrice, notre guide) est réuni autour d’énormes pizzas. Nuit à l’auberge de jeunesse.

Lundi 15 septembre.

En attendant le ferry de 16h30, nous partons pour une randonnée (5h30) autour du lac de Vagoyvatnet. Le circuit suit les pistes de ski de fond. Le temps est magnifique. 16h30, embarquement pour l’île la plus méridionale des Lofoten dont l’approche en bateau est inoubliable. Débarquement à Moskenes où un bus nous conduit à A. Nous y arrivons de nuit et nous installons en « rorbu », petites maisons sur pilotis, pour deux nuits.

Mardi 16 septembre.

Au réveil, c’est l’émerveillement. La mer est  plate, le ciel clair, des nuées d’oiseaux tournent au-dessus de l’eau…des odeurs, des couleurs …nous sommes sous le charme. Nous partons pour environ 6h30 de randonnée. Le sentier s’enfonce dans la montagne entre de lacs encaissés, des pics élancés… Un passage avec chaînes, des pièges (trous masqués par la végétation) dont certaines ont été les victimes : des chutes sans gravité. La palme à Maryse qui nous a causé une grande frayeur. Nous rentrons  enchantés de cette superbe journée ensoleillée passée à crapahuter dans  un si beau décor.

Au dîner saucisses patates.

Mercredi 17 septembre.

Transfert à Reine, village au bord d’un fjord paisible et adossé à la paroi rocheuse du Reinebringen (670m). Elu plus beau village de Norvège par les Norvégiens. Une vedette nous emmène en 20mn à Vindstad, de l’autre côté du fjord. Nous rejoignons à pied la magnifique plage de Bunes sur la côte ouest de Moskenesøya. Le lieu est idyllique : plage de sable blanc aux eaux turquoise…Mention spéciale à Didier qui a osé tâter la température de l’eau en une brève  baignade. Le reste du  groupe se contentera de pique-niquer. Retour sur nos pas pour reprendre le bateau puis le taxi pour notre nouvel hébergement : Fredvang, sur la côte ouest.

Au dîner cabillaud patates. Les « petites mains » ont été très actives pour préparer le repas mais quand même il faut mentionner la petite fée du logis, Stéphane, pour qui la plonge, le balayage et l’épluchage n’ont pas de secrets.

 

Jeudi 18 septembre ;

Le bourg de Fredvang s’étale sur une vaste prairie bordée d’une superbe plage de sable blond (un petit air des Marquises) avec en toile de fond îlots et montagnes abruptes. Notre randonnée (6h30) nous conduit jusqu’à  Kvalvika, la baie des baleines (elles n’étaient pas au rendez-vous). La montée est raide, sans véritable  sentier, un passage en crêtes et descente le long de la côte. Nous ne traînons pas trop au pique-nique : malgré un temps clair, la température a subitement chuté. Le thé chaud et les gâteaux bretons de Jean-Yves seront très appréciés au retour. Transfert à Nusfjord, village de pêcheurs classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Vendredi 19 septembre.

Belle randonnée vers Nesland (5h), avec passage en main  courante,  un cahot de pierres à traverser et des parties boisées. Des couleurs  extraordinaires (des  boulots, des sorbiers) ; des champignons partout nous font oublier quelques instants que la pluie menace ; et toujours la mer ! Mais le temps se gâte, il faut presser le pas. Transfert pour Stamsund où nous prenons le célèbre Express Côtier en direction de Svolvær. Deux heures  de navigation nous laissent le temps d’admirer les magnifiques côtes de l’île de Vestvågøya, puis d’Austvågøya que nous rejoignons. Petit transfert routier pour Sildpollen au fond du fjord. Hébergement dans de magnifiques maisons au ras de l’eau.

Samedi 20 septembre.

Nous rejoignons le « continent ». Superbe transfert routier : de grands sommets, quelques glaciers et encore des paysages d’automne qui nous font oublier un instant le temps froid et humide qui s’installe. Nous quittons définitivement l’archipel des Lofoten en traversant le pont de Raftsund et en rejoignant la très grande île d’ Hinnøya. Traversée du pont de Tjelsund et installation  juste après pour notre dernier hébergement, au bord d’une plage de sable blanc à Tjelsundbrua. Compte tenu du temps, nous nous contenterons d’une balade sur la plage à marée basse : la grisaille, des coquillages, des algues…

Le beau voyage s’achève là. Resteront les belles photos, les bons  moments partagés par le groupe sans oublier notre guide Fabrice. Un seul regret : les aurores boréales n’étaient pas au rendez-vous ou nous n’étions pas au bon moment au bon endroit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *